11 janvier 2016 Un adolescent poignarde un homme juif à Marseille

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 11 janvier 2016, un adolescent de 15 ans, turc d’origine kurde, poignarde dans une rue de Marseille un homme portant une kippa. Il est interpellé dix minutes plus tard par la brigade anticriminalité.

En garde à vue, cet élève de seconde revendique son geste. La victime, un enseignant dans une école juive qui se rendait au travail, a été blessée aux mains. Il s’est servi de sa Torah comme bouclier contre la machette.

Yusuf K., premier mineur de moins de 16 ans à comparaître pour un acte de terrorisme en France, est condamné à sept ans de prison. Pendant l’enquête et lors de son procès, il indique avoir « pris du recul » depuis les faits.

Le chiffre

Benjamin Amsellem est légèrement blessé aux mains.

Yusuf K.
Condamné à sept ans de prison

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.