5 mars 2019 Un détenu poignarde deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 5 mars 2019, Michaël Chiolo, condamné à trente ans de réclusion criminelle pour des faits de droit commun et considéré comme « radicalisé », poignarde deux surveillants de sa prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) avec un couteau en céramique.

Il se retranche ensuite dans l’« unité de vie familiale » avec sa compagne. Lors de l’assaut du Raid, celle-ci est tuée, tandis que Michaël Chiolo est blessé. Il affirme avoir voulu « venger » Chérif Chekatt, l’auteur de l’attentat au marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018.

Six personnes ont depuis été mises en examen dans cette affaire : Michaël Chiolo, quatre autres détenus et la compagne de l’un d’entre eux.

Le chiffre

Deux surveillants de prison sont gravement blessés.

Michaël Chiolo
Mis en examen le 27 mai 2019 (après hospitalisation)
Hanane Aboulhana
Morte dans l’assaut du Raid
Jérémy Bailly
Mis en examen le 22 mars 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 22 mars 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 22 mars 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 22 mars 2019
Nom Inconnu
Mise en examen le 20 septembre 2019

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.