25 mai 2013 Un militaire poignardé à La Défense

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 25 mai 2013, un jeune homme poignarde un militaire de Vigipirate en patrouille dans les souterrains de La Défense, avant de s’enfuir.

Alexandre Dhaussy, converti à l’islam depuis quelques années et radicalisé, est arrêté quatre jours plus tard. Il est mis en examen pour « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et incarcéré.

Des doutes sur son état psychiatrique apparaissent néanmoins pendant l’enquête. Sur trois expertises ordonnées, deux concluent à l’abolition du discernement. Déclaré pénalement irresponsable par la justice en 2015, Alexandre Dhaussy est hospitalisé d’office.

Le chiffre

Le militaire Cédric Cordier est blessé au cou.

Alexandre Dhaussy
Déclaré irresponsable, hospitalisé d’office

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.