13 juin 2016 L’assassinat d’un couple de policiers à Magnanville

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 13 juin 2016, Larossi Abballa tue à l’arme blanche Jean-Baptiste Salvaing, commandant de police, et sa compagne Jessica Schneider, agent administratif, à leur domicile de Magnanville (Yvelines). Alors qu’il retient en otage leur fils de 3 ans et demi, Larossi Abballa se filme avec l’ordinateur des victimes et diffuse sa revendication en direct sur Facebook. Il est tué dans l’assaut du Raid.

Deux de ses proches, Charaf-Din Aberouz et Saad Rajraji, sont interpellés et mis en examen la semaine suivante. Les deux hommes avaient été condamnés avec Larossi Abballa en 2013, dans une affaire de jihad au Pakistan.

En décembre 2017, le frère de Charaf-Din Aberouz, Mohamed Aberouz, est à son tour mis en examen. Son ADN a été retrouvé sur les lieux, laissant penser aux enquêteurs qu’il aurait pu participer directement aux meurtres (ce qu’il conteste). Plusieurs autres gardes à vue ont eu lieu, sans suites judiciaires.

Le chiffre

Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider sont tués dans l’attaque.

Larossi Abballa
Mort à Magnanville
Charaf Din Aberouz
Mis en examen
Saad Rajraji
Mis en examen
Mohamed Aberouz
Mis en examen

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.