11 décembre 2018 L’attentat au marché de Noël de Strasbourg

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 11 décembre 2018, Chérif Chekatt tire sur des passants au marché de Noël de Strasbourg.

Condamné à de nombreuses reprises pour des délits de droit commun, l’homme devait être interpellé à son domicile ce matin-là, mais il ne s’y trouvait pas. Il s’est procuré un vieux revolver et a prêté allégeance à l’État islamique dans une vidéo retrouvée plus tard, sur une clé USB.

L’attaque fait cinq morts et onze blessés, Chérif Chekatt parvient à s’enfuir. Il est retrouvé deux jours plus tard, non loin de chez lui. Alors qu’un équipage de police s’apprête à l’interpeller, il tire. Les fonctionnaires ripostent et le tuent. L’enquête, toujours en cours, a permis de mettre en examen cinq personnes.

Le chiffre

Cinq personnes sont tuées.

Onze autres sont blessées.

Chérif Chekatt
Mort lors de son arrestation
Nom Inconnu
Mis en examen le 17 décembre 2018
Nom Inconnu
Mis en examen le 1er février 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 1er février 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 1er février 2019
Nom Inconnu
Mis en examen le 18 mai 2019

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.