La vitrine du bar Le Carillon (…)

Épisode n°1 de l’obsession Vendredi ou la nuit sauvage

Lu

Vendredi ou la nuit sauvage

À 120 mètres, les premiers coups de feu, pas une rafale, mais des coups secs, des tirs de sang froid.

  • Texte
  • Photos et