7 janvier 2015 Les attentats de « Charlie Hebdo », de Montrouge et de l’Hyper Cacher

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi, armés de fusils d’assaut, font irruption dans la rédaction de Charlie Hebdo. Au nom d’Al Qaeda dans la péninsule arabique (Aqpa), ils tuent douze personnes, dont huit membres du journal, et s’enfuient. Leur périple dure deux jours avant que les forces de l’ordre les encerclent dans une imprimerie, à Dammartin-en-Goëlle (Seine-et-Marne), puis donnent l’assaut.

Au même moment, Amedy Coulibaly est retranché dans l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris, où il retient en otages du personnel et des clients. L’homme, qui se réclame de l’État islamique, a tué quatre personnes ce 9 janvier, ainsi qu’une policière municipale la veille, à Montrouge (Hauts-de-Seine). Il est abattu par la police lorsqu’il franchit les portes du supermarché.

Si les auteurs des attentats de janvier 2015 sont morts, l’enquête sur les complicités dont ils ont bénéficié dure plusieurs années et conduit la justice antiterroriste à poursuivre quatorze personnes.

Le chiffre

Douze personnes sont tuées le 7 janvier 2015, dont huit au sein de Charlie Hebdo. Une policière municipale est tuée le 8 janvier 2015 à Montrouge. Quatre personnes sont tuées à l’Hyper Cacher, le lendemain.

Les attentats de janvier 2015 font vingt-deux blessés.

Chérif Kouachi
Mort dans l’assaut de l’imprimerie, à Dammartin-en-Goëlle
Saïd Kouachi
Mort dans l’assaut de l’imprimerie, à Dammartin-en-Goëlle
Amedy Coulibaly
Mort dans l’assaut de l’Hyper Cacher
Hayat Boumeddienne
Visée par un mandat d’arrêt mais présumée morte en Syrie
Mehdi Belhoucine
Visé par un mandat d’arrêt mais présumé mort en Syrie
Mohamed Belhoucine
Visé par un mandat d’arrêt mais présumé mort en Syrie
Ali Riza Polat
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Nezar Pastor Alwatik
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Mohamed Fares
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Willy Prevost
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Amar Ramdani
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Saïd Makhlouf
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Metin Karasular
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Michel Catino
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Abdelaziz Abbad
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Miguel Martinez
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale
Christophe Raumel
Renvoyé devant la cour d’assises spéciale

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.