3 octobre 2019 Attaque au couteau à la préfecture de police de Paris

Les étapes de la procédure
L’essentiel

Le 3 octobre 2019, un adjoint administratif de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, attaque des collègues sur son lieu de travail avec un couteau. Il tue quatre personnes – trois policiers et un agent administratif – et en blesse deux autres. Il est abattu par un policier stagiaire, en poste depuis seulement quelques jours.

L’attentat déclenche une vaste polémique sur l’existence de fonctionnaires radicalisés. Les premières conclusions de l’enquête restent toutefois prudentes sur les motivations de l’auteur, Mickaël Harpon étant converti à l’islam mais aussi, apparemment, atteint de troubles psychiatriques ayant pu le conduire à un « délire mystique et suicidaire », d’après les enquêteurs.

Le chiffre

Quatre personnes sont tuées dans l’attaque.

Deux autres sont blessées.

Mickaël Harpon
Mort pendant l’attaque

Méthodologie : recension des attentats qui ont fait au moins un blessé depuis 2012 et qui ont donné lieu à une enquête de la justice antiterroriste. Nombre de victimes (blessés et tués) décompté hors auteur(s) de l’attentat.