Kamel, chauffeur Uber : « Je ne m’arrête même plus pour un vrai repas »

Depuis qu’Uber a baissé ses tarifs, les chauffeurs sont obligés de travailler plus pour gagner moins. Ils sont en colère.

Épisode n° 9
Texte Dessin
La playlist
Fermer la playlist