Indian Chronicles
Révélations sur la guerre d’influence menée par l’Inde.
C’est une invraisemblable machinerie de désinformation que dévoile l’ONG EU DisinfoLab dans les « Indian Chronicles », auxquelles « Les Jours » ont eu accès : des centaines de sites internet, des médias montés de toutes pièces, des dizaines d’organisations non gouvernementales ressuscitées dans le seul but de servir la diplomatie de l’Inde et de son Premier ministre, l’ultraconservateur Narendra Modi. Il s’agit d’un des plus grands réseaux d’influence et de désinformation jamais observés qui opère aussi bien au Parlement européen qu’aux Nations unies. Révélations.

Par Antoine Hasday, Nicolas Quénel
À Bruxelles, le réseau pro-Delhi pas vu pas pris
Indian Chronicles. Focalisée sur Moscou, l’UE n’a pas su détecter en son sein les désinformateurs qui servaient les intérêts indiens.
Épisode n° 4
À l’ONU, des ONG zombies au service de New Delhi
Indian Chronicles. À Genève, le réseau pro-Inde ressuscite des structures et recrute des étudiants pour torpiller le Pakistan.
Épisode n° 3
Thierry Mariani, Narendra Modi et les bons baisers de Delhi
Indian Chronicles. Des eurodéputés d’extrême droite, un site inconnu, son influence en Inde… Enquête sur le blanchiment d’information.
Épisode n° 2
Delhi, nid d’espions
Indian Chronicles. Un rapport révèle l’existence d’un énorme réseau de désinformation qui sert les intérêts indiens au cœur de Bruxelles.
Épisode n° 1
Narendra Modi 5
Épisode n° 1
Photo Joseph Nair/AP/Sipa
Narendra Modi 4
Épisode n° 2
Photo Raminder Pal Singh/Epa/MaxPPP.
Palais des Nations 5
Épisode n° 3
Photo Mark Henley/Panos/Réa.
Parlement européen 4
Épisode n° 4
Photo Pascal Bastien/Divergence images.