Je, tu, iel
Un podcast sur la fluidité des genres.
Il est inscrit sur notre acte de naissance, puis nous suit à vie sur notre carte d’identité : le genre, notre genre, « F » ou « M ». Mais aujourd’hui, cette démarcation se brouille et, pour une partie de la nouvelle génération, elle ne veut plus dire grand-chose. « Les Jours » sont allés à la rencontre d’une bande, un groupe de potes qui ne s’identifient ni en « F » ni en « M », qui ne disent ni « il » ni « elle » mais « iel ». « Je, tu, iel », une série en quatre épisodes, en sons et en images, qui raconte la fluidité des genres.

Par Jeanne Boezec, Simon Lambert
Les derniers épisodes
S’aimer d’amour fluide
Podcast. La bande d’ami·e·s suivie par « Les Jours » raconte comment leurs changements de genres influence leur vie de couple.
Épisode n° 4
Le jour du coming out
Podcast. Transgenre, non-binaire, agenre : Léo, Gabe et Jean-Loup racontent comment iels l’ont dit – ou pas – à leurs proches.
Épisode n° 3
Us et costumes
Podcast. Comment s’habiller quand on ne s’identifie ni au genre masculin ni au féminin ? Iels répondent.
Épisode n° 2
Iels, comme leur pronom l’indique
Audre, Camille, Clem, Gabe, Jean-Loup, Junie et Léo ne s’identifient pas au genre « M » ou « F ». Un podcast au non-binaire pluriel.
Épisode n° 1
Gabe, Gaëll et Clem 2
Épisode n° 1
Photo Simon Lambert/Haytham Pictures pour Les Jours.
Apparence 3
Épisode n° 2
Photo Simon Lambert/Haytham Pictures pour Les Jours.
Coming out 1
Épisode n° 3
Photos Simon Lambert/Haytham Pictures pour Les Jours.
Camille et Jean-Loup 2
Épisode n° 4
Photo Simon Lambert/Haytham Pictures pour Les Jours.