Belfast and furious
En Irlande du Nord, le Brexit ravive les blessures d’hier.
« Fuck Brexit ! » Le cri qui résonne dans les rues de Belfast résume la façon dont le Brexit sème la pagaille en Irlande du Nord. Au point que les nouvelles frontières d’aujourd’hui entre Irlande britannique et Irlande européenne ravivent les blessures d’hier. À Belfast, la colère monte entre les murs qui séparent toujours les communautés catholique et protestante. « Les Jours » racontent les nouveaux troubles de la plus petite nation du Royaume-Uni.

Par Juliette Démas, Paulo Nunes dos Santos
Les jours fastes de Belfast
Un pied en Europe, l’autre au Royaume-Uni : grâce au Brexit, l’Irlande du Nord a un gros coup à jouer sur le plan commercial.
Épisode n° 5
Orange is the new clash
Toute la semaine avant la célébration orangiste du 12 juillet, la tension est montée dans une Irlande du Nord déchirée par le Brexit.
Épisode n° 4
Belfast au bord du vide
Le Brexit fait vaciller le très précaire équilibre politique de l’Irlande du Nord. Le parti républicain Sinn Féin saisit sa chance.
Épisode n° 3
« La réunification de l’Irlande est à portée de main »
Pour les républicains, le Brexit est une aubaine qui éloigne la couronne britannique de leur île et ravive leur espoir d’unité.
Épisode n° 2
En Irlande du Nord, le Brexit sème les « Troubles »
La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne vient raviver le conflit, historique et non résolu, entre unionistes et républicains.
Épisode n° 1
Darzo Leighton 5
Épisode n° 1
Photo Paulo Nunes dos Santos pour Les Jours.
Robert McCallaghan 5
Épisode n° 2
Photo Paulo Nunes dos Santos pour Les Jours.
Bonfire 5
Épisode n° 3
Photo Paulo Nunes dos Santos pour Les Jours.
Defilé 5
Épisode n° 4
Photos Paulo Nunes dos Santos pour Les Jours.
Vue générale sur Belfast 4
Épisode n° 5
Photo Paulo Nunes dos Santos pour Les Jours.