En rase campagne
Face à l’abstention, des candidats à la pêche aux voix.
Défiance maximale, affaiblissement des partis, multiplication des candidats : le spectre de l’abstention plane sur la présidentielle 2022. Staffs, meetings, réseaux sociaux, financement : comment les candidats tentent-ils de mobiliser les foules ? « Les Jours » plongent dans les coulisses d’une campagne (très) incertaine.

Par Aurore Gorius
« Cette présidentielle ne tranche rien, elle ne purge rien »
Le politiste Rémi Lefebvre dresse le bilan d’une élection « à bout de souffle » et soupèse les chances de la gauche lors des législatives.
Épisode n° 5
Marine Le Pen et le trouble de l’abstention
En 2002, son père avait profité de la démobilisation des électeurs ; elle les incite à voter et la joue profil bas. Dangereusement efficace ?
Épisode n° 4
Dans les QG de campagne, cachez ce logiciel…
Tous les candidats comptent sur les outils numériques pour mobiliser, tracter, voire séduire les abstentionnistes… Mais peu s’en vantent.
Épisode n° 3
La lettre de Macron et le néant de la campagne
Le Président annonce, ô surprise, briguer un second mandat dans une course à la présidentielle éclipsée par la guerre en Ukraine.
Épisode n° 2
Présidentielle : le show et le froid
Incontournables pour les équipes des candidats, les meetings ne font pourtant pas l’élection. Surtout en temps de Covid.
Épisode n° 1
Meeting de Valérie Pécresse 4
Épisode n° 1
Photo Adrienne Surprenant/MYOP.
Emmanuel Macron candidat 3
Épisode n° 2
Photo Yoan Valat/EPA/MaxPPP.
« Riposte » numérique 4
Épisode n° 3
Photo Denis Allard/Réa.
Marine Le Pen 3
Épisode n° 4
Photo Denis Allard/Réa.
Bulletins nuls 3
Épisode n° 5
Photo Christophe Forestier/Abaca.