La Coupe est pleine
Qatar : enquête sur le Mondial du pire.
Photo Tasneem Alsultan/The New York Times/Redux/Réa
Une Coupe du monde qui se tient en plein désert, dans un petit émirat où on tacle plus les droits de l’homme que les joueurs de foot… Apogée dans l’ère du foot business, le Mondial au Qatar cristallise les problèmes de corruption, de gouvernance, d’irresponsabilités sociale et environnementale qui affectent de longue date le monde du ballon rond. « Les Jours » mouillent le maillot pour enquêter sur cette aberration footballistique.

Par Thierry Lévêque
Il ne leur manque que la parole
Muets sur les morts des chantiers du Qatar, hostiles au brassard contre l’homophobie… Les Bleus ont déjà perdu moralement le Mondial.
Épisode n° 5
Mondial au Qatar : zéro boycott, gros gains, zéro respect
Médias, supporters, sponsors, politiques… Tous sont gênés aux entournures, mais tous iront à Doha. Show must go on.
Épisode n° 4
Écologie : le Mondial simule
La « neutralité carbone » vantée par la Fifa est basée sur des calculs contestables et des promesses trompeuses. Du greenwashing en action.
Épisode n° 3
Qatar, le monde au Doha et à l’œil
Depuis les années 1990, ce petit État manie le soft power sportif et médiatique et étend son influence en Occident, notamment en France.
Épisode n° 2
Au Qatar, Amnesty la met au fonds
L’ONG contrarie le foot business et la FFF : elle demande 420 millions pour les morts du Mondial de tous les scandales.
Épisode n° 1
Travailleurs migrants au Qatar 4
Épisode n° 1
Photo Feil/M.i.S/Pixathlon/Sipa.
Emmanuel Macron et l’émir Tamim ben Hamad Al-Thani 4
Épisode n° 2
Photo Nicolas Messyasz/Sipa.
Panneaux solaires à Doha 4
Épisode n° 3
Photo Nariman El-Mofty/AP/Sipa.
Doha, au Qatar 4
Épisode n° 4
Photo Peter Jülich/Laif/Réa.
L’équipe de France de football 4
Épisode n° 5
Photo Michael Zemanek/Shutterstock/Sipa.