La fête du stream
Les plateformes sur le banc des accusés.
Saison 4. La crise sanitaire du Covid-19 a réveillé les vieux problèmes du streaming musical : pas assez transparentes, entièrement offertes aux titres écoutés par les plus jeunes, les plateformes comme Spotify et Deezer doivent désormais prouver qu’elles travaillent pour toute la musique. Le sujet devient urgent et politique, mais le streaming peut-il changer de l’intérieur pour mieux rémunérer les artistes ?

Par Sophian Fanen
Fans… je vous aiiiime
À l’écart de Spotify, de nouvelles plateformes réinventent le lien entre les artistes et leur public. Plus proche et plus rémunérateur.
Épisode n° 5
Stream : enfin l’ère du commerce équitable ?
Le système du « user centric » est censé mieux partager le butin des écoutes. Le Centre national de la musique vient de faire les comptes.
Épisode n° 4
Les labels de niche, coincés du stream
Pour exister sur les plateformes de streaming, il faut le temps, l’argent et l’envie. Pas évident pour les petites maisons de disques.
Épisode n° 3
Les maisons de disques, complices du stream
Si les plateformes sont dans le viseur, les labels jouent aussi un rôle majeur dans la rémunération des artistes, jugée trop faible.
Épisode n° 2
Artistes et streaming, je ne t’aime plus mon amour
Entre musiciens et plateformes, c’était un mariage de raison, c’est désormais la rupture. Les histoires d’argent finissent mal…
Épisode n° 1
Stream et artistes 5
Épisode n° 1
Illustration Sébastien Calvet/Les Jours.
La fête du stream 5
Épisode n° 2
Illustration Sébastien Calvet/Les Jours.
La fête du stream 5
Épisode n° 3
Illustration Sébastien Calvet/Les Jours.
« User centric » 5
Épisode n° 4
Illustration Sébastien Calvet/Les Jours.
Le streaming et les fans 5
Épisode n° 5
Illustration Sébastien Calvet/Les Jours.