Explicite

Épisode n°48 de l’obsession L’empire

Lu

Des anciens d’i‑Télé s’associent pour du « journalisme de qualité »

Une cinquantaine d’ex-salariés de la chaîne info ont décidé de se réunir pour créer « Explicite », un média sur les réseaux sociaux.

  • Texte
  • Photo

Nous sommes injustes avec Vincent Bolloré. On fait rien qu’à le critiquer alors qu’il fait plein de jolies choses. Il a fait Quotidien sur TMC en laissant partir Yann Barthès : un joli succès. Il a fait le Saturday Night Live sur M6, produit par Renaud Le Van Kim qu’il a chassé du Grand Journal. Et tiens, en cette fin d’après-midi ce lundi, on pourra encore le remercier, Vincent Bolloré, puisque c’est le retour du Zapping, pardon de Vu, sur France 2, conçu par Patrick Menais qu’il a viré pour faute lourde. Que Bolloré enfin accepte nos plus plates excuses, nous l’avons diffamé : Vincent Bolloré produit du journalisme de qualité. Non, on ne parle pas du retour prochain de Morandini, ni de la future émission de Jean-Pierre Elkabbach ou de PPDA sur i-Télé, mais des « Journalistes associés ». Les Journalistes associés, c’est le collectif lancé ce lundi, réunissant une cinquantaine d’anciens d’i-Télé qui ont décidé de se réunir pour produire sur le web des « vidéos de qualité ». Nom du futur média : Explicite.

Voilà ce que Vincent Bolloré a fait en jetant dehors 98 journalistes à l’issue d’une grève de trente-et-un jours en forme de boucherie. Belle ironie. À la tête de cette association, Olivier Ravanello, président de la SDJ d’i-Télé jusqu’en juin 2016. On y croise aussi Sonia Chironi, qui était présentatrice, et on y retrouve Florent Peiffer, qui était à la tête de la matinale, Emmanuel Goubert, qui était le chef des reportages, Marc Cantarelli, ancien rédacteur en chef, ou Élodie Safaris, ex-cheffe du web d’i-Télé..