Urgences
Immersion à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis.
Par définition, on voit de tout aux urgences, et uniquement de l’imprévu, faisant de chaque journée de travail un éternel recommencement. Comment se manifeste la « crise » de cette médecine de crise, qui justifie une mobilisation nationale depuis quatre mois, avec presque 200 services d’urgences en grève ? « Les Jours » se posent à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour raconter le quotidien d’un service, à la fois circuit fermé et fenêtre sur le territoire qui l’entoure.

Par Camille Polloni, Claire Delfino
Les derniers épisodes
À la grève comme à la guerre
Aux urgences de Saint-Denis, le mouvement social dure depuis plus de deux mois. L’été est compliqué, l’équipe sur les rotules.
Épisode n° 5
Oria Mezoughi court après le dialogue social
Médiatrice et aide-soignante aux urgences de Saint-Denis, elle guette les regards qui n’osent pas et les conflits à apaiser.
Épisode n° 4
Confessions nocturnes à Saint-Denis
Aux urgences de l’hôpital Delafontaine, la nuit est plus longue, plus incertaine que le jour. Plus violente aussi parfois.
Épisode n° 3
« Retournez en salle d’attente, le docteur va vous appeler »
Au « tri », les infirmières doivent orienter les patients qui atterrissent aux urgences. Vite et bien. Tout l’édifice en dépend.
Épisode n° 2
« Les Jours » se réveillent aux urgences
À l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis, la grève n’empêche ni le travail des équipes ni l’afflux des patients. L’immersion commence.
Épisode n° 1
Urgences 6
Épisode n° 1
Photo Claire Delfino pour Les Jours.
Le tri 6
Épisode n° 2
Photo Claire Delfino pour Les Jours.
La nuit aux urgences 6
Épisode n° 3
Photo Claire Delfino pour Les Jours.
Oria Mezoughi 5
Épisode n° 4
Photo Claire Delfino pour Les Jours.
La grève 5
Épisode n° 5
Photo Claire Delfino pour Les Jours.