De l’autre côté du guichet
Avec ceux qui décident du sort des migrants.
Ils se tiennent de l’autre côté du guichet, face aux migrants. Évaluateurs, officiers de protection, juges étudient des dossiers denses ou très minces, écoutent des histoires de violence et de pauvreté extrêmes. Parfois, aussi, des bobards appris par cœur, vendus par des passeurs. Leur responsabilité est immense : gérer l’une des plus grosses vagues migratoires que la France ait connue ces cinquante dernières années.

Par Arnaud Aubry et Karine Le Loët, Pauline Aubry
« Les jeunes rapporteurs passent leurs nuits sur les dossiers »
À la Cour nationale du droit d’asile, les recours ont explosé, les délais ont été raccourcis… et les agents serrent les dents.
Épisode n° 11
« On a l’impression qu’on ne saura jamais vraiment la vérité »
Si l’Ofpra les a déboutés, les migrants peuvent encore faire appel à la Cour nationale du droit d’asile. Une juridiction surchargée.
Épisode n° 10
« Partir de l’Ofpra ? Ça m’a traversé l’esprit »
Face à la violence des récits des migrants et à la dureté de l’Office, les agents ont le choix entre s’endurcir… ou démissionner.
Épisode n° 9
« Je pensais que je pourrais rendre le système plus humain »
Traiter les demandes d’asile à l’Ofpra, une drôle d’idée ? Des agents dévoilent leurs motivations, la formation… et ses carences.
Épisode n° 8
La « doctrine », le secret le mieux gardé de l’Ofpra
« Les Jours » ont eu accès à la feuille de route ultrasecrète des entretiens avec les demandeurs d’asile russes.
Épisode n° 7
« Il y a des gens qui craquent. Et ils ne font pas semblant de craquer »
Serge travaille à l’Ofpra, qui reçoit les demandes d’asile des migrants. Et décide, ou pas, de leur accorder une protection.
Épisode n° 6
« On nous taxe de racistes qui laissons les jeunes dans la rue »
Autour du Demie, qui évalue la minorité des migrants reçus, la violence est partout, larvée ou explicite. Parfois jusqu’au drame.
Épisode n° 5
« On modère notre empathie mais on n’est pas des robots »
Aminata et Marion racontent le quotidien au Dispositif d’évaluation des mineurs étrangers, les parcours des jeunes et les leurs.
Épisode n° 4
« Tu lui aurais donné quel âge, toi ? »
Le Demie est chargé d’évaluer si les migrants reçus sont bien mineurs. Une responsabilité énorme et un système critiqué par les assos.
Épisode n° 3
« Je vais pas avoir des très bonnes nouvelles à t’annoncer »
Après deux heures d’entretien avec Ousmane, qui assure être mineur, Marion s’apprête à dire au jeune Malien si elle le croit.
Épisode n° 2
« Tu avais quel âge quand tu as quitté le Mali ? »
Marion doit déterminer si les migrants qu’elle reçoit sont bien mineurs. L’enjeu est crucial. Aujourd’hui, elle « évalue » Ousmane.
Épisode n° 1
Ousmane 3
Épisode n° 1
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Migrants 4
Épisode n° 2
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Évaluer les mineurs 3
Épisode n° 3
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
3
Épisode n° 4
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Violence au Demie 3
Épisode n° 5
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Ofpra 3
Épisode n° 6
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
La doctrine de l’Ofpra 3
Épisode n° 7
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Formation Ofpra 3
Épisode n° 8
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Ofpra 3
Épisode n° 9
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
Cour nationale du droit d’asile 3
Épisode n° 10
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.
CNDA 3
Épisode n° 11
Illustration Pauline Aubry pour Les Jours.