Affaires déclassées
Au bureau des crimes en série non résolus.
Photo Morad Cherchari/La Dépêche du Midi/MaxPPP
C’est un pôle judiciaire d’un genre inédit qui s’installe à Nanterre : il est chargé des homicides non résolus imputables à des tueurs en série. Une étape historique dans l’appréhension de ce phénomène longtemps nié en France. « Les Jours » racontent l’élaboration et le travail de cette justice spécialisée dans ces « cold cases » et rouvrent les dossiers.

Par Thierry Lévêque
Le pôle « cold cases » au pied d’une montagne criminelle
Le mystère Marion Wagon, une famille disparue en 1972… Les dossiers s’accumulent et le tribunal de Nanterre risque de manquer d’effectifs.
Épisode n° 5
Serial killers : la chasse est rouverte
Le nouveau pôle de Nanterre dédié aux « cold cases » a détaillé les premières affaires qui vont être réexaminées. Elles datent de 1987.
Épisode n° 4
Le dernier fantôme d’Auxerre
Le nouveau pôle « cold cases » pourrait hériter de l’affaire Danièle Bernard dont le meurtre, en 1989, a été négligé par la justice.
Épisode n° 3
Nordahl Lelandais, le serial suspect
Des dizaines de familles de disparus demandent que soit disséqué son parcours. Un cas qui devrait atterrir au nouveau pôle « cold cases ».
Épisode n° 2
Le terminus des tueurs cachés
Le nouveau pôle judiciaire dédié aux « serial killers » fait renaître l’espoir dans des centaines de « cold cases ».
Épisode n° 1
Maëlys de Araujo 4
Épisode n° 1
Photo Mourad Allili/Sipa.
Affaires Nordahl Lelandais 4
Épisode n° 2
Photo Nicolas Liponne/Hans Lucas.
Tribunal d’Auxerre 4
Épisode n° 3
Photo Florian Salesse/L’Yonne républicaine/MaxPPP.
Parquet « cold cases » 4
Épisode n° 4
Photos Simon Lambert/Les Jours.
Disparition de Marion Wagon 4
Épisode n° 5
Photo Laurent Attias/Sipa.