Bygmalion, la com aux mains sales
La campagne 2012 de Sarkozy à la barre.
Pendant la présidentielle de 2012, les dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy ont explosé. Un système de double facturation aurait été mis en place pour maquiller plusieurs millions d’euros via la société Bygmalion. Deux semaines après sa condamnation à une peine de prison ferme dans l’affaire des écoutes, l’ex-Président comparaît de nouveau devant la justice. « Les Jours » le suivent au second tour.

Par Aurore Gorius
Bygmalion : fausses factures et vrai procès
Quinze jours après sa condamnation dans l’affaire des écoutes, Sarkozy comparaît à partir de ce mercredi pour ses comptes de campagne de 2012.
Épisode n° 1
Meeting de Sarkozy à Villepinte 5
Épisode n° 1
Photo Marlène Awaad/IP3.